Thermographie et économies d'énergie

Les économies d'énergie sont désormais une réelle préoccupation pour de nombreux pays dans le monde. Les raisons sont nombreuses. Tout d’abord, les ressources commencent à se faire rares. En outre, la forte consommation d’énergie est à l’origine de nombreux problèmes environnementaux, notamment la hausse des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Pour limiter la consommation énergétique, il faut appliquer des stratégies efficaces.  L’utilisation de la thermographie en fait partie. Qu’est-ce que la thermographie ? En quoi peut-elle être bénéfique dans le cadre de l’économie d’énergie ?  Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de la thermographie.

Un tour sur la thermographie et des économies d'énergie

La thermographie a connu une forte popularité dans les années 1970. C’est un outil de diagnostic assez intéressant.

La thermographie, c’est quoi ?

Appelé aussi thermographie infrarouge, il s’agit d’une technique qui consiste à détecter les défauts soupçonnés et invisibles à l’œil nu. Elle est utilisée dans plusieurs domaines. Elle permet par exemple de repérer des problèmes techniques qui touchent les réseaux d’électricité ou les pannes dans une installation industrielle. La thermographie est également utilisée dans l’industrie automobile.

Mais ce n’est pas tout ! Cette méthode permet aussi de déceler à distance et en temps réel les variations de température d’une surface. On obtient une image thermique nommée thermogramme. Elle comporte des informations pertinentes concernant la performance énergétique d’un bâtiment. Voilà pourquoi elle est utilisée dans le cadre des économies d’énergie.

Réalisez ainsi des économies d'énergie, financées grâce aux Primes Énergie !

Je calcule ma prime

Comment fonctionne la thermographie ?

Pour obtenir l’image thermique, il faut utiliser un appareil spécifique. Il peut s’agir d’un thermomètre infrarouge, une caméra thermique, un imageur thermique, une caméra infrarouge, un radiomètre ou encore un système de thermographie.

A quoi sert la thermographie dans le cadre de l’économie d’énergie ?

Mettre la thermographie au service des économies d'énergie est une solution intéressante et avantageuse.

A quoi sert exactement la thermographie ?

En effet, la thermographie peut être utilisée pour réaliser une étude thermique au sein d’un bâtiment. Elle permet avant tout de détecter les défauts d’isolation. En utilisant cette technique, on peut repérer les ponts thermiques. Pour rappel, ces derniers sont responsables de la perte de chaleur dans un logement et de la hausse de la consommation du chauffage.

La thermographie permet également de détecter les fuites sur les ouvertures et les endroits sujets à l’apparition de moisissure. Enfin, elle constitue aussi une méthode efficace pour identifier les failles d’un système de chauffage. Autrement dit, elle vous aidera à comprendre le manque de performance de votre appareil thermique.

Notons que la thermographie peut s’appliquer sur n’importe quel type de bâtiment. Grâce aux détails techniques obtenus via l’utilisation de la thermographie, on peut élaborer des plans efficaces pour économiser de l’énergie.

Thermographie et DPE (Diagnostic de performance énergétique) : quelles sont les différences ?

En général, lorsqu’il s’agit de réaliser le diagnostic thermique d’un bâtiment, on mise souvent sur le DPE. Mais quelle est la différence entre ces deux méthodes ? En fait, le DPE permet uniquement de déterminer la consommation d’énergie d’un logement. Il met donc en avant l’étiquette énergétique du lieu.

Vous pouvez également directement réaliser un bilan thermique en ligne !

Mon bilan thermique

Par contre, le diagnostic thermographique offre des résultats plus détaillés. Il permet d’inspecter chaque partie du bâti en vue de détecter les anomalies qui pourraient hausser sa consommation en énergie.  Il faut mentionner qu’au niveau du coût, la différence reste faible pour les deux méthodes.

Thermographie : mode d’utilisation de la caméra thermique

Pour établir un diagnostic énergétique via la thermographie, il faut utiliser une caméra thermique portative. Son coût peut être élevé, mais l’outil est disponible à la location. Comment utiliser l’appareil ? Il faut placer la caméra face aux diverses surfaces à étudier notamment le toit, les combles, les portes, les murs, les planchers et les fenêtres.

L’appareil va alors prendre des mesures et afficher les résultats en temps réel via une photographie colorée. Il ne restera plus qu’à interpréter l’image obtenue. En général, les parties bleues indiquent les endroits qui n’émettent aucune chaleur, c’est-à-dire bien isolés. En revanche, les parties rouges mettent en avant les zones de déperditions thermiques.

Notons qu’il est possible d’utiliser la thermographie afin d’étudier la consommation énergétique du parc immobilier d’un quartier ou d’une commune. Pour ce faire, il suffit d’appliquer la méthode de thermographie aérienne. Elle consiste à embarquer la caméra à bord d’un hélicoptère et de survoler la zone à étudier.

Thermographie et économies d'énergie : quel est le moment idéal ?

Pour obtenir des résultats pertinents, il est conseillé de réaliser l’étude thermographique en hiver. En effet, il faut que la différence de températures entre les milieux intérieur et extérieur soit de 10°C au minimum. En d’autres mots, le chauffage doit fonctionner.

En outre, la prise de mesure doit être faite durant la nuit, car certains éléments qui peuvent se manifester durant la journée risquent d’interférer dans la prise de mesure, ce qui va fausser les résultats. C’est le cas de la pluie, la neige ou du brouillard. Si ces conditions ne sont pas respectées, la thermographie ne permet pas une étude thermique réussie.

Les avantages et inconvénients de la thermographie

La thermographie est associée à l’Etude de rénovation énergétique (ERE). Son utilisation garantit de nombreux avantages. Cela dit, c’est loin d’être une méthode parfaite. Elle a aussi ses failles.

Les avantages de la méthode de la thermographie

Puisqu’elle permet de détecter les défauts d’isolation et d’étanchéité, les ponts thermiques ainsi que les fuites de l’air, la thermographie constitue un outil efficace pour établir un audit thermique complet.

De plus, la thermographie par infrarouge permet une prise de mesure en temps réel. Elle garantit donc un gain de temps. Il s’agit aussi d’une méthode simple et pratique. Notons qu’en dépit du fait que la caméra fonctionne via  le rayonnement infrarouge, son utilisation ne présente aucun danger.

Mais le plus grand atout de la thermographie, c’est qu’elle permet d’identifier les anomalies qui nécessitent une correction. Il est donc possible de mettre en place un plan de rénovation énergétique plus efficace et précis. Grâce à cette procédure, on peut optimiser les gains d’énergie générés par les travaux de rénovation énergétique.

Il faut ajouter dans la liste des avantages de la thermographie la possibilité de repérer les défauts de construction d’un bâtiment. Les propriétaires peuvent de ce fait envisager une restauration complète de leur bien afin d’avoir un logement riche en confort et durable.

Les inconvénients de la thermographie

Pour établir un thermogramme, il est indispensable d’utiliser un matériel adéquat. Or, les caméras thermiques sont souvent onéreuses. Il faut donc opter pour la location et courir le risque d’obtenir un matériel de basse qualité. Pourtant, cela pourrait fausser les résultats. La précision est indispensable dans la prise de mesure.

S’il faut aussi parler des inconvénients de la thermographie, l’application de la méthode n’est pas à la portée de tout le monde. En effet, l’image thermique obtenue réunit souvent des nuances variées, ce qui rend l’interprétation difficile. Le recours à un professionnel est toujours nécessaire si on veut établir un plan d’économie d’énergie efficace.

Trouvez un artisan professionnel qualifié RGE près de chez vous !

Trouver un artisan

En somme, la thermographie est une méthode qu’on peut utiliser pour limiter l’économie d’énergie au sein d’un bâtiment. En fait, c’est un moyen efficace pour établir un audit thermique complet. En effet, elle permet de détecter les défauts d’isolation, notammnt les logements dits "passoires thermiques", les fuites thermiques et bien d’autres anomalies. Le diagnostic obtenu comporte des informations pertinentes grâce auxquelles, on peut mettre en place un plan de rénovation énergétique performant. En utilisant la thermographie, il est possible d’accroître les gains d’énergie générés par les travaux de rénovation énergétique.